Dominique CAMUS est ethnologue, sociologue et historien.

Avec le GRESS à l’université de Rennes il a mené différents travaux de recherches portant sur l’école, la famille et les adolescents.

Puis pendant une dizaine d’années avec le mouvement ATD Quart Monde il a co-dirigé une action recherche auprès de la CAF  de Rennes. Au cours de cette période il a publié « Des clefs pour l’avenir »  et de nombreux articles sur le travail social et la pauvreté en France.

Ancien enseignant à l’université de Rennes I, chercheur au laboratoire de sociologie de l’université de Rennes II, il est l’auteur d’une thèse d’ethnologie soutenue à l’EHESS (École des Hautes Études en Sciences Sociales à Paris) en 1985 : “Sorciers et jeteurs de sorts en Haute Bretagne”.

Depuis une trentaine d’années il étudie la médecine populaire, les croyances et les pratiques magico-religieuses relatives à la santé dans la France contemporaine.

Son domaine de recherche porte sur les personnes qui sont créditées de “Dons” pour découvrir les choses cachées ou les évènements à venir – les radiesthésistes et sourciers et les devins (voyants, médiums…) – et celui des gens à qui l’on confère des “pouvoirs” salvateurs – les guérisseurs (Panseurs de Secrets, Leveurs de Maux, Magnétiseurs, manieurs “d’énergies” etc..) et les sorciers.

Il est auteur de vingt-cinq ouvrages parus aux éditions Imago, Flammarion, Dervy, Ouest-France, Coop-Breizh et de nombreux articles publiés dans des revues d’histoire, d’ethnologie et de médecine.

Par ailleurs, il étudie le champs de la culture populaire orale (contes et légendes) et travaille depuis plusieurs années à la réalisation d’anthologies thématiques des contes traditionnels.

A ce jour une dizaine de volumes de contes bretons ont été publiés et une œuvre équivalente relative aux contes des pays de France est en cours d’achèvement.

Depuis une trentaine d’années, il donne des conférences, dans toute la France et les pays limitrophes sur les thèmes des guérisseurs, de la sorcellerie et des différents usages du magique en vigueur dans notre pays.

Dominique Camus est également photographe et beaucoup de ses clichés figurent dans diverses publications.

Il est aussi artiste peintre et ses travaux picturaux, qui sont à mi-chemin entre le figuratif et l’abstrait, s’attachent à représenter des lieux qui lui sont  familiers : landes bretonnes ou anglaises, bords de mer, jungles tropicales ou paysages des USA ou du Moyen Orient etc.

Dominique CAMUS expose régulièrement en province et à Paris et des collectionneurs français, suisses, belges, anglais et américains ont acquis ses œuvres. Quelques unes figurent également dans des collections publiques.